Comptage cellulaire et incidence financière


 

A  la demande générale, voici un petit rappel:

1  LA FLORE TOTALE

Le comptage est un reflet de la propreté de la mamelle, de l’installation de traite , du trayeur et des moyens de stockage
Trop de bactéries peut signifier un lait impropre à la consommation ou à la transformation

2  LE COMPTAGE CELLULAIRE

C’est le reflet de l’état sanitaire du troupeau

Le bon lait se conserve plus longtemps

vache ruminanteLes consommateurs d’aujourd’hui exigent des produits de la meilleure qualité possible, 24 heures/24, 7 jours/7. Un lait pasteurisé transformé à partir d’un lait cru dont le taux cellulaire est inférieur à 250 000 – aura une durée de conservation bien plus longue que des produits issus d’un lait avec un taux cellulaire supérieur à 500 000.
Les mammites diminuent la qualité  du lait

Une inflammation provoquée par une infection bactérienne de la glande mammaire – une mammite – se produit dans la mamelle et peut être présente sous deux formes, sous les formes clinique et subclinique.

En cas d’infection de la mamelle, le corps de l’animal envoie en défense des cellules somatiques dans la glande et il est alors possible de les compter dans le lait. Une mammite clinique se détecte visiblement, car la mamelle est enflée et le lait présente des irrégularités Les mammites sub-cliniques les plus communes provoquent une perte énorme de la production de lait sur une longue période de temps, bien qu’elle soit invisible à l’œil nu. Il n’est pas rare que de constater que 40% d’un troupeau est infecté par cette forme de mammite plus subtile – réduisant les moyennes de productions laitières jusqu’à huit pour cent.

Apprenez à connaître les micro-organismes

Le taux d’infection mammaire est directement lié au nombre de bactéries responsables de mammites sur l’extrémité du trayon.

– Les micro-organismes se propagent d’une mamelle à une autre, des vaches malades infectant les vaches saines durant la traite.

– Les germes d’environnement sont issus d’un environnement sale ou ne respectant pas les normes d’hygiène.

Les mammites réduisent la production laitière

85% environ des coûts des mammites cliniques sont imputés à la baisse de la production de lait et au lait jeté à l’égout. Lestrayon lavette5

pertes de lait liées aux mammites cliniques sont dues au lait des vaches sous traitement qui doit être jeté car il est considéré comme un lait anormal et peut être contaminé par les antibiotiques. Dans le cas de mammites sub-cliniques, les pertes sont dues à la baisse de la production de lait consécutive aux tissus endommagés. Les vaches produisent moins de lait par rapport à ce qu’elles sont capables de produire.

Nb de cellules somatiques Pertes en lait en % Perte en production laitière par animal en kg
100.000 3 210
200.000 6 420
300.000 7 490
400.000 8 560
500.000 9 630
600.000 10 700
700.000 11 770
1.000.000 12 870

Il est par conséquent plus important de réduire les conséquences des mammites cliniques que de tenter de réduire les coûts liés aux traitements.

3  LA TENEUR EN ANTIBIOTIQUES

Permet de déterminer la présence d’antibiotiques résultant d’un traitement et pouvant être néfaste à la santé humaine ou à la fabrication (défaut de caillage)

4  LE POINT DE CONGELATION

Permet de déterminer s’il n’y a pas eu adjonction d’eau dans le lait (fraude ou accident)

5  LA TENEUR EN BUTYRIQUES

Pas de danger pour la santé  humaine mais une plaie pour les productions fromagères type COMTE

6  LA CONSTITUTION DU LAIT

C’est la teneur en matière grasse et en matière protéique (critères variables selon la destination du lait)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *